Always High, Always Low

Raw Hex

15/11/2019

Closed Casket Activities

On ne peut pas se permettre de passer sous silence une telle déflagration.

Quand YOUNG AND IN THE WAY split brutalement en 2018, nous sommes beaucoup à tirer la tronche. En effet, le groupe de Charlotte (Caroline du Nord) a sorti en 2014 un de ces albums qui marque durablement. La joue, déjà, de par la mandale infligée. Mais aussi et surtout un style. Le Blackened Crust / Hardcore en l’occurrence. Et quatre ans après cette réussite, quand le quatuor américain jette l'éponge, nous nous retrouvons orphelins, sans véritable remplaçant convenable. Et c'est logique : il n'y en a pas. Avant même de presser la touche Play du lecteur, nous étions déjà agressés par l'artwork de ce When Life Come to Death, qui nous présentait sans fard un bon gros schlass de guerre près à taillader tout ce qui passera à portée de main. Et puis ensuite c’était l'agression sonore. Rampante, sombre et violente. Puis plus rien... Si ce n'est une sale histoire d'agression sexuelle qui forcera le groupe à splitter et à se faire oublier en 2018. Mais sous ce silence, derrière cette absence, la haine couve et elle renait quelques mois plus tard sous le nom de RAW HEX. RAW HEX ne peut pourtant pas être considéré comme un "nouveau" groupe. En effet derrière ce patronyme on retrouve des membres du groupe de Grindcore (sombre) VOTNUT qui officiait lui depuis 2012 (un seul EP à son actif), et donc de YAITW. C'est donc plus à une renaissance et à un changement de nom que nous avons à faire plutôt qu'à un simple nouveau projet.

RAW HEX reprend donc les sentiers de la guerre. Les membres du groupe n’oublient bien entendu pas leur passé, mais ne reprennent pas les choses exactement là ou When Life Come to Death les avaient laissées... Du moins pas totalement. On garde le même état d'esprit, le même son, la même haine viscérale. Mais on nettoie sa partition de tout le superflu. On dégage les longs riffs lancinants, on vire les passages hypnotiques qui nous plongeaient dans les ténèbres et on se débarrasse des rares passages acoustiques et Ambient qui faisaient retomber la pression. Tout ça pour quoi ? Pour ne garder que l'essentiel : l’agression ! A l'instar du premier EP de VOTNUT, on mise tout sur l’efficacité pour maximiser la force de frappe. L'impact en est décuplé. Les morceaux s'enchainent à une vitesse folle et on remarque à peine les changements de piste. Les titres oscillent entre 1 et 2 minutes, ce qui permet à RAW HEX de ne jamais faire retomber l'étreinte que représente cet EP.

Non, ici c'est la baston et l'intensité qui règnent en maitre. Le chant est quant à lui plus vomit que jamais, plus arraché (comme si c'était encore possible !). En fait sur ce Always High, Always Low, tout est poussé au maximum pour frapper encore plus fort. Pour laisser s'exprimer toute cette frustration emmagasinée. Et symboliquement, dès l'artwork nous aurions dû le comprendre. Nous allions prendre une balle en pleine tête, ni plus ni moins. Pas d'échappatoire comme on pouvait l’espérer sur l'album "précédent", après tout un coup de surin vous laisse plus de "chance" de survie qu'une balle dans le cigare. 

RAW HEX sur cet EP synthétise à merveille les différents styles qu'il chéris. Mais en les poussant dans leurs retranchements les plus sombres et extrêmes. En ne gardant que le nectar, après s'être débarrassé de tout ce qui pouvait nous laisser entrevoir un peu de lumière. Entre les coups de marteau Hardcore (cette rythmique brise nuque au début de Shut You Out !) et le riffing funeste et noir d'un Blackened Crust, vous n'aurez pas le temps de sortir la tête de l'eau. Et c'est bien là le but recherché. Ce Always High, Always Low pourrait en tout cas plaire aussi bien aux fans d'un WATAIN un peu curieux qu'aux aficionados d'un NAILS tant ce Blackened Crust / Hardcore est joué avec les tripes et avec conviction. 

Je n'ai de mon côté qu'une seule chose à ajouter : vivement un vrai album...

Tracklist :

1. A New Enemy
2. Dead Dealer
3. Shut You Out
4. All is Cold
5. Vultures Prey
6. Follower
7. Always High, Always Low
8. Talker
9. Shackled
10. Mongrel

Facebook du groupe

par Jus de cadavre le 11/03/2020 à 12:00
85 %    424

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Test de nouvelle vidéo

grinder92 11/09/2020

Vidéos

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

From the past

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

From the past

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Live Report

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

From the past

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Live Report

Widespread Bloodshed/Love Runs Red

mortne2001 24/08/2020

From the past

PILORI / Interview

Baxter 18/08/2020

Interview

Dead can Dance 2013

RBD 15/08/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
grinder92

Du texte en grasDu texte en italiqueDu texte soulignédu texte barrédu texte en vertune liste d'item numérotée(...)

16/09/2020, 22:12

grinder92

 

16/09/2020, 21:51

grinder92

16/09/2020, 21:49

grinder92

  Affichage des smileys

16/09/2020, 16:48

grinder92

 

16/09/2020, 15:51

grinder92

15/09/2020, 22:30

grinder92

15/09/2020, 22:06

grinder92

  

15/09/2020, 19:09

grinder92

 

15/09/2020, 18:39

grinder92

 

15/09/2020, 18:38

grinder92

Affichage de Smileys  

15/09/2020, 13:57

grinder92

test de fonctionnement

15/09/2020, 13:57

senior canardo

gros souvenirs, j'y avais emmené mon neveu de 7 ans et demi ! c'etait drole les regards partagés des gens entre "cool la relève" et "ce n'est pas un endroit approprié pour un enfant " lol. ce qui etait drole aussi le nombre de gens qui se sont barrés après slayer ...comme nous ;)

11/09/2020, 12:32

Humungus

Novateur ? Je ne sais pas du tout ce que la "presse" en dit mais moi je le trouve très varié (y'a tout NAPALM là dedans !), pas mal de côtés GODFLESH aussi... Pis même un titre totalement KILLING JOKIEN ("Amoral"). Bref, j'adore !!! Album de l'année ???

11/09/2020, 10:59

Living Monstrosity

Barney, toujours aussi intéressant en interview. Bon sang j'adore ce type !!! J'adore l'écart qu'il y a (toujours eu) entre l'aspect brutal de leur musique et le fond, l'esprit derrière tout ça. Quant au dernier album, j'ai bien envie de craquer aussi... Il est aussi "novateur(...)

11/09/2020, 08:04

Humungus

Nubowsky + 1000000 !!! Le dernier album en date est juste EX-TRA-OR-DI-NAIRE !!! !!! !!! Il tourne en boucle chez moi en ce moment...

11/09/2020, 07:25

RBD

Bel effort qui illustre bien le retour en grâce dont bénéficie cet album depuis, disons, une douzaine d'années, et après être passé pour le plus faible dans l'opinion générale jusqu'à la sortie de "Load". Tout est dit ici dans les faits, qui sont au demeurant bien connus. Ce (...)

10/09/2020, 21:27

Arioch91

Sabaton, je n'y prête même plus attention. Pas ma came mais je respecte ceux qui aiment. Y a pas de mauvais Metal. - Le bon Metal, c'est quoi ? Bah tiens, tu prends ce disque là, tu le poses sur la platine, tu écoutes. Bah, c'est du bon Metal. Et le mauvais Metal ? Ah..(...)

10/09/2020, 11:22

Arioch91

J'ai bien aimé celle de David White (Heathen, chant). On sent que l'intérim des gratteux chez Exodus lui a bien cassé les couilles, tout comme le fait que Kragen Lum se soit pointé avec la totalité du nouvel album entièrement composé par lui et que White ne pouvait même pas y apporter ses te(...)

10/09/2020, 11:18

Nubowsky

L’interview de Napalm est toujours aussi intéressante.. quelle conviction et quelle carrière exemplaire.

10/09/2020, 09:45