Orphan

Plague Organ

28/08/2020

Sentient Ruin Laboratories

Voilà encore un projet que je vais avoir du mal à défendre face aux plus modérés d’entre vous, et il n’est même pas certain que les plus extrêmes y adhèrent. On pouvait avoir confiance en Sentient Ruin pour nous sortir de son chapeau maléfique une nouvelle créature hideuse, mais autant admettre que cette fois-ci, le chapeau a dû rendre l’âme face au volume du monstre en question. Né dans la terre fertile des Pays-Bas, PLAGUE ORGAN est de ces concepts dont on ignore l’origine et le comment du pourquoi, en admettant qu’il y ait un pourquoi et pas juste un parce que. Fondé par deux fondus évoluant dans les sphères Death Metal d’ensembles aussi recommandables que CRYPTAE, IMPERIAL CULT, DEAD NEANDERTHALS et certainement des dizaines d’autres, PLAGUE ORGAN propose avec son premier cri un album hors du commun, constitué d’une seule et unique piste de quarante minutes. On connaît le principe qui a déjà été appliqué par des groupes plus appliqués comme EDGE OF SANITY, mais autant reconnaître que les deux bataves ont poussé le vice dans ses derniers retranchements, en s‘appuyant sur le thème le plus monolithique possible. Leur label recommande leur torture aux fans de RIDE FOR REVENGE, 夢遊病者, SUNN O))), CHAOS ECHOES, ANTEDILUVIAN, OKSENNUS ou SECT PIG, et croyez-moi, ces noms-là n’ont pas été choisis au hasard pour faire joli. Et si j’en crois mon Metal Archives qui ne se trompe jamais, on retrouve derrière cette étrange entreprise René Aquarius et un autre inconscient sociopathe, ce qui pourra éventuellement guider les aveugles sur le long chemin du supplice auditif.

Comment décrire cet album qui est en quelque sorte un exercice de style unique en son genre ? La tâche est difficile, et en résumant l’entreprise en une formule lapidaire, disons qu’Orphan est un genre de Drone répété ad nauseam, dont la base principale reste un beat inamovible qui ne dévie pas de son rythme pendant quarante minutes. Ceux qui attendaient des variations notables en sont donc pour leurs frais, si ce n’est en prenant en compte les divers arrangements de fond, tricotés aux claviers, à la basse et au chant. Ce fameux chant est d’ailleurs très parcimonieux, et n’intervient qu’à intervalles très irréguliers pour pousser quelques cris caverneux comme un ours dérangé durant son hibernation. En gros, quarante minutes de boite à rythme réglée comme du papier à non-musique, pas de guitare (trop mainstream man !), et une linéarité cosmique à faire fuir les amateurs de simplicité poussée à l’extrême. Est-ce du Black ? Est-ce du Death ? Est-ce de l’avant-garde ? Est-ce du foutage de gueule complet ? Toujours est-il que l’expérience a le mérite d’exister, et ressemble plus ou moins au délire spatial de deux musiciens en manque de communication cosmique, ou à la transposition musicale de l’épisode 8 de la saison 3 de Twin Peaks (les connaisseurs comprendront, les autres n’auront qu’à regarder).

Je suis désolé cher lecteur, mais pour te faire un avis, il va falloir consacrer quarante minutes de ta précieuse vie à l’écoute de cet Orphan (ou moins, maintenant que tu sais de quoi il en retourne) pour te faire ta propre opinion. Et en cas de dégoût, ne me jette pas la pierre, je ne suis que le messager, pas l’oracle d’infortune. Sache seulement que l’immobilisme vient de trouver son incarnation musicale absolue, et que PLAGUE ORGAN va faire le bonheur de tous les masochiste de la terre. Ceci étant dit, le tout ne manque pas de musicalité, reste cohérent dans son statisme, et fonctionne comme un gigantesque mantra hypnotique permettant peut-être à la conscience d’accéder à un niveau supérieur. Pour moi ça n’a pas fonctionné, puisque je suis toujours dans mon fauteuil à me demander si je vais manger des haricots verts à la tomate ou des pâtes.            

                                                                                               

Titres de l’album:

 01. Orphan


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 03/05/2021 à 17:26
? %    8

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Test de nouvelle vidéo

grinder92 11/09/2020

Vidéos

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

From the past

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

From the past

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Live Report

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

From the past

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Live Report

Widespread Bloodshed/Love Runs Red

mortne2001 24/08/2020

From the past

PILORI / Interview

Baxter 18/08/2020

Interview

Dead can Dance 2013

RBD 15/08/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
grinder92

Du texte en grasDu texte en italiqueDu texte soulignédu texte barrédu texte en vertune liste d'item numérotée(...)

16/09/2020, 22:12

grinder92

 

16/09/2020, 21:51

grinder92

16/09/2020, 21:49

grinder92

  Affichage des smileys

16/09/2020, 16:48

grinder92

 

16/09/2020, 15:51

grinder92

15/09/2020, 22:30

grinder92

15/09/2020, 22:06

grinder92

  

15/09/2020, 19:09

grinder92

 

15/09/2020, 18:39

grinder92

 

15/09/2020, 18:38

grinder92

Affichage de Smileys  

15/09/2020, 13:57

grinder92

test de fonctionnement

15/09/2020, 13:57

senior canardo

gros souvenirs, j'y avais emmené mon neveu de 7 ans et demi ! c'etait drole les regards partagés des gens entre "cool la relève" et "ce n'est pas un endroit approprié pour un enfant " lol. ce qui etait drole aussi le nombre de gens qui se sont barrés après slayer ...comme nous ;)

11/09/2020, 12:32

Humungus

Novateur ? Je ne sais pas du tout ce que la "presse" en dit mais moi je le trouve très varié (y'a tout NAPALM là dedans !), pas mal de côtés GODFLESH aussi... Pis même un titre totalement KILLING JOKIEN ("Amoral"). Bref, j'adore !!! Album de l'année ???

11/09/2020, 10:59

Living Monstrosity

Barney, toujours aussi intéressant en interview. Bon sang j'adore ce type !!! J'adore l'écart qu'il y a (toujours eu) entre l'aspect brutal de leur musique et le fond, l'esprit derrière tout ça. Quant au dernier album, j'ai bien envie de craquer aussi... Il est aussi "novateur(...)

11/09/2020, 08:04

Humungus

Nubowsky + 1000000 !!! Le dernier album en date est juste EX-TRA-OR-DI-NAIRE !!! !!! !!! Il tourne en boucle chez moi en ce moment...

11/09/2020, 07:25

RBD

Bel effort qui illustre bien le retour en grâce dont bénéficie cet album depuis, disons, une douzaine d'années, et après être passé pour le plus faible dans l'opinion générale jusqu'à la sortie de "Load". Tout est dit ici dans les faits, qui sont au demeurant bien connus. Ce (...)

10/09/2020, 21:27

Arioch91

Sabaton, je n'y prête même plus attention. Pas ma came mais je respecte ceux qui aiment. Y a pas de mauvais Metal. - Le bon Metal, c'est quoi ? Bah tiens, tu prends ce disque là, tu le poses sur la platine, tu écoutes. Bah, c'est du bon Metal. Et le mauvais Metal ? Ah..(...)

10/09/2020, 11:22

Arioch91

J'ai bien aimé celle de David White (Heathen, chant). On sent que l'intérim des gratteux chez Exodus lui a bien cassé les couilles, tout comme le fait que Kragen Lum se soit pointé avec la totalité du nouvel album entièrement composé par lui et que White ne pouvait même pas y apporter ses te(...)

10/09/2020, 11:18

Nubowsky

L’interview de Napalm est toujours aussi intéressante.. quelle conviction et quelle carrière exemplaire.

10/09/2020, 09:45